Equivalences dimensionnelles pour véhicules légers

Tableau d’équivalence dimensionnelle des pneumatiques : Guide de lecture et règles d’utilisation

I Introduction

Le présent document est applicable à compter du 1er novembre 2021. 

Il complète le tableau d’équivalence dimensionnelle élaboré par le TNPF, qui définit la notion de « dimension équivalente » citée dans l’instruction technique IT VL F5 utilisée par les centres de contrôle technique.

Il est disponible sur le site du TNPF : www.tnpf.fr

AVERTISSEMENT IMPORTANT :

  • Comme le tableau lui-même, ce document ne doit être utilisé que dans le cadre du contrôle technique des véhicules dont le poids n’excède pas 3,5 tonnes.
  • Les équivalences dimensionnelles théoriques données dans le tableau ne constituent en aucun cas un guide de la transformation de la monte des véhicules.
  • Les équivalences dimensionnelles ne s’appliquent qu’aux dimensions « Tourisme ». Elles ne s’appliquent en aucun cas aux dimensions « Camionnette » (comportant les mentions « LT » ou « C » dans la désignation dimensionnelle)

II Références

Instruction Technique IT VL F5.

III Principes généraux

III.1 Dimensions d’origine

Dans tout ce qui suit, par référence à l’instruction technique IT VL F5, on appellera « dimension d’origine » toute dimension de pneumatiques prévue par le constructeur, figurant dans les bases de données techniques de l’Organisme Technique Central.

Les dimensions d’origine sont généralement indiquées dans la documentation de bord du véhicule, et/ou sur des étiquettes apposées par exemple au niveau de la portière conducteur ou de la trappe d’accès au réservoir de carburant.

A titre dérogatoire, sont également considérées comme « dimensions d’origine » celles mentionnées sur une attestation du constructeur ou de son représentant, ou des manufacturiers de pneumatiques, ou sur les sites internet des manufacturiers. Dans ce cas, l’attestation doit mentionner au minimum les informations suivantes :

  • Marque et modèle du véhicule
  • Type Mines ou CNIT
  • Dimension des pneumatiques, y compris les indices de charge et de vitesse

III.2 Notion d’équivalence dimensionnelle

Une dimension de pneumatique est considérée comme équivalente à une dimension d’origine si elle satisfait à l’ensemble des conditions suivantes :

  1. a) Son indice de charge est égal ou supérieur à celui de la dimension d’origine. 
  2. b) Son diamètre extérieur théorique est compris dans l’intervalle de tolérance du diamètre théorique de la dimension d’origine, tel que défini par l’ETRTO (European Tyre and Rim Technical Organisation) qui standardise les caractéristiques dimensionnelles des pneumatiques. Cet intervalle correspond à +/- 3 % de la hauteur de boudin.
  3. c) Sa largeur nominale est comprise entre 0 et 50 mm par rapport à celle de la dimension d’origine. Par exemple, si la largeur nominale de la dimension d’origine est 205 mm, les dimensions équivalentes iront de 205 à 255 mm inclus.
  4. d) Son code de diamètre jante est compris entre 0 et 3 unités par rapport à celui de la dimension d’origine. Par exemple, si la dimension d’origine est un 16 pouces, les dimensions équivalentes iront de 16 à 19 pouces inclus.

Dans le cas particulier de pneumatiques « hiver », l’équivalence est également admise pour les dimensions respectant les conditions suivantes : 

  • a) et b) : idem ci-dessus
  • c) largeur nominale comprise entre – 20 et + 50 mm par rapport à celle de la dimension d’origine (cette règle vise à ne pas trop dégrader la tenue de route sur sol sec).
  • d) code diamètre jante compris entre -1 et + 3 unités par rapport à celui de la dimension d’origine

Les pneumatiques « hiver » s’entendent comme :

Picto pneu hiver

  • ceux portant le pictogramme « 3PMSF »
  • à titre transitoire, ceux portant le seul marquage M+S, sans présence conjointe du pictogramme « 3PMSF », si leur date de fabrication est antérieure à l’année 2020 (exclue).

Remarque : cette définition est cohérente avec le périmètre de la dérogation concernant l’indice de vitesse figurant dans l’IT VL F5 : possibilité pour les pneumatiques « hiver » d’avoir un indice de vitesse inférieur à celui prévu par le constructeur ou correspondant à la vitesse maximale du véhicule, sans que cet indice puisse être inférieur à Q.

Le tableau d’équivalence TNPF est construit à partir de ces règles.

Il se lit de gauche à droite. Les dimensions d’origine sont classées par largeurs nominales croissantes, puis par rapport d’aspect (séries) décroissants.

XL signifie « Extra Load » : cette indication réglementaire, portée sur le flanc du pneumatique, est capitale et doit être prise en compte dans la lecture du tableau.

Les dimensions figurant en gras sur fond gris ne sont prises en compte que s’il s’agit de dimensions « hiver ».

Exemple (extrait du tableau)

Si la dimension d’origine est 215/45 R16 (indice de charge 86), les dimensions équivalentes sont:

  • 215/45 R16 Extra Load (indice de charge 90)
  • 215/40 R17 Extra Load (indice de charge 87) et 245/35 R17 (indice de charge 87)
  • 245/30 R18 Extra Load (indice de charge 88)
  • En monte « hiver » uniquement: 195/55 R15 Extra Load (indice de charge 89), 215/50 R15 (indice de charge 88), 195/50 R16 Extra Load (indice de charge 88)

IV Contrôle de l’équivalence dimensionnelle

IV.1 Contrôles préliminaires 

Préalablement à toute vérification dimensionnelle des pneumatiques, il convient de s’assurer que l’ensemble pneumatique/jante :

ne peut interférer avec la carrosserie ou un des éléments mécaniques du véhicule, y compris lors du débattement maximum de la suspension ou d’un braquage maximum de la direction à droite et à gauche ;

ne dépasse pas de la carrosserie.

IV.2 Utilisation du tableau

Dans le cas où la dimension de pneumatiques présente sur le véhicule lors du contrôle ne fait pas partie des « dimensions d’origine » définies au § II.1, le contrôleur :

1/ recherche dans le tableau d’équivalence TNPF la dimension d’origine, au niveau de la colonne « Dim départ »

2/ vérifie si la dimension présente sur le véhicule figure dans le tableau d’équivalence en face de la dimension d’origine

  • Si la dimension figure dans le tableau ? aucune défaillance relative à la dimension n’est mentionnée sur le PV de contrôle.
  • Si la dimension est absente du tableau ? le contrôleur mentionne la défaillance prévue dans l’IT VL F5.

NOTE : si la dimension figure dans le tableau en gras sur fond gris, elle n’est prise en compte que s’il s’agit de pneumatiques « hiver » 

EXEMPLE : la dimension d’origine est 215/45 R16 (indice de charge 86)

Tableau d’équivalence correspondant :

  • Le véhicule se présente avec cette dimension ou l’une des 4 autres mentionnées dans le tableau sur fond blanc ? conforme
  • Le véhicule se présente avec l’une des 3 dimensions mentionnées dans le tableau en gras sur fond gris, et il s’agit de pneumatiques « hiver » ? conforme
  • Le véhicule se présente avec une autre dimension, ou avec l’une des 3 dimensions mentionnées en gras sur fond gris sans qu’il s’agisse de pneumatiques « hiver » ? non conforme

Tableau d'equivalences dimensionnelles

V Indices de charge 

Tableau d’équivalences dimensionnelles pour véhicules légers : CoDim-T-2021

Actions en cours

download shell téléchargement shell Mega takip shelldownload.org alfa shell down antalya kepez böcek ilaçlama