Pression de gonflage des pneus

Une perte légère de pression dans la durée est un phénomène normal lié à la migration de l’oxygène de l‘air au travers de la carcasse du pneu.

Plus un pneu est petit, plus la perte de pression est rapide (rapport mathématique entre la surface et le volume du pneu).

Il est donc nécessaire de vérifier régulièrement la pression des pneumatiques.

Pour une charge et un travail donnés, dans des conditions bien définies, il existe une pression adéquate et une seule.

Pour déterminer la pression de gonflage, il est nécessaire de peser le véhicule en charge essieu par essieu.

En dehors d’utilisations spécifiques permettant ces pesées et pour un usage normal du véhicule, il faut utiliser les pressions de base des tableaux de gonflage des manufacturiers et les conseils fournis par le constructeur du véhicule.

  un sur gonflage nuira au confort, à l’adhérence, à la longévité du pneu, etc.… surtout sur les roues motrices ;

  un sous gonflage aura une influence sur le comportement et la sécurité du véhicule, il diminuera la longévité du pneu et pourra même conduire à sa détérioration. Il limitera aussi les possibilités de rechapage, et augmentera la consommation de carburant du véhicule.

Avant de gonfler un ensemble monté avec jantes à cercles, s’assurer que tous les éléments sont bien en place.

Le gonflage devra s’effectuer en respectant les règles de sécurité :

  • utilisation d’une cage de sécurité,
  • utilisation d’un tuyau d’une longueur mini de 3 mètres,
  • ne pas bloquer la poignée du pistolet en cours de gonflage.


Le compresseur ne doit pas être dans un local où existent des émanations dangereuses d’hydrocarbures, etc …

Actions en cours