Permutation des pneumatiques

Les permutations ont pour but de prolonger la durée de vie du pneumatique en évitant ou en atténuant les irrégularités d’usure dues à sa position sur le véhicule ou provoquées par des déréglages mécaniques.

La fréquence des permutations dépend du kilométrage moyen généralement atteint : ce dernier va dépendre notamment du type d’usage, du véhicule et des conditions de roulage.

A l’examen du véhicule, les spécialistes peuvent donner tous conseils utiles au cas par cas.

Pour des véhicules PL de moyen et fort tonnage, les permutations de pneumatiques sont fortement recommandées, quel que soit l’essieu.

Attention : Lors d’une permutation, le montage d’un pneu rechapé est déconseillé sur l’essieu directeur.

Tous les schémas de permutation sont, en principe, possibles en fonction des différences d’usure de droite à gauche, avant et arrière dans le respect de la législation et selon les préconisations des manufacturiers.

Pour les véhicules poids lourd, les pneumatiques avant peuvent être, en général, tournés sur jantes sans inconvénient.

Sur l’essieu moteur, en fonction du type d’usure, adapter la permutation/le retournement selon les schémas suivants :

Permutation pour optimisation de l’usure (sans changement du sens de roulage)

A 50% d’usure (ou en cas d’apparition prématurée d’une usure anormale en dents de scie), pour garantir l’usure uniforme des pneumatiques de l’essieu moteur et ainsi augmenter leur durée de vie, il est important d’effectuer préventivement une opération de permutation selon le schéma ci-dessous.

Retournement pour optimisation de l’usure (à réaliser dans le cas d’une usure prononcée en dents de scie)

Pour optimiser le fonctionnement de la sculpture en début de vie quand les pains de gomme sont les plus hauts, certains pneumatiques Poids Lourd peuvent présenter un sens de montage. Si pour améliorer les formes d’usure pendant la vie du pneumatique il devient nécessaire de retourner une enveloppe sur jante (par exemple dans le cas d’une usure anormale en dents de scie prononcée), il convient de retourner toutes les enveloppes de cet essieu.

Lors d’une opération de retournement sur jante, il convient de vérifier non seulement l’état extérieur du pneumatique (bande de roulement, perforations, …), mais également son état intérieur, en particulier la propreté, l’absence d’humidité, de corps étrangers, de traces de roulage en sous-gonflage (marbrures de la gomme intérieure), et l’absence d’éventuelles déformations.

Actions en cours