Vélo : Consignes de montage et démontage des pneumatiques vélo

Indépendamment des consignes que donnent les manufacturiers de pneumatiques, le TNPF recommande ce qui suit :

Montage sur jante normale de type crochet (pneumatiques avec chambre à air « Tube Type »)

Montage :

  • S’assurer que le pneumatique choisi est bien compatible avec la jante sur laquelle il doit être monté.
  • S’assurer que la chambre à air est adaptée à la dimension du pneumatique.
  • S’assurer que le pneumatique n’est ni endommagé ni vieilli.
  • Débarrasser la jante de ses souillures éventuelles (graisse, rouille, corps étrangers, etc.)
  • Inspecter soigneusement la roue et en particulier les extrémités des rayons et le trou de valve qui doit être arrondi, ébarbé et ne doit pas présenter de bords tranchants.
  • Vérifier l’état du fond de jante (ruban) et le remplacer s’il est endommagé. En particulier, il ne doit pas présenter de marques au niveau des trous de rayon. Le ruban doit être assez large pour couvrir complètement les extrémités des rayons et rester centré sur la jante pendant son utilisation. Il doit être placé de telle manière que le trou pour la valve soit en face du trou dans la jante. Sauf indication contraire du manufacturier de la jante, l’épaisseur du ruban de jante ne doit pas dépasser 0,8 mm. Sa résistance mécanique doit être suffisante pour qu’il résiste à la pression de gonflage maximale recommandée du pneumatique.

Avertissement: Ne pas utiliser des lubrifiants à base d’hydrocarbures ou de mélanges d’hydrocarbures.

  • Monter un talon sur la jante. Introduire la chambre à air légèrement gonflée dans le pneumatique en plaçant d’abord la valve dans le trou de la jante. Puis, en commençant à l’opposé de la valve, monter le deuxième talon sur la jante en veillant à ce que la chambre à air ne soit pas pincée entre le talon et le rebord de la jante ou le ruban de jante.
  • Pousser la valve vers l’intérieur de la jante pour permettre la mise en place correcte des talons du pneu.
  • Gonfler le pneumatique lentement pour centrer les talons sur la jante.
  • Examiner le centrage du pneu attentivement pour s’assurer que les deux talons soient correctement centrés sur la jante avant de gonfler à la pression de service recommandée. La plupart des pneumatiques présentent sur leur flanc un filet de centrage circonférentiel pour s’assurer de la bonne mise en place du pneumatique après gonflage.
  • Pour des raisons de sécurité, la pression de gonflage maximale recommandée par les manufacturiers de pneumatiques et jantes ne doit jamais être dépassée.
  • Si besoin, serrer l’écrou de blocage de la valve à la main.

Montage et démontage des pneumatiques sans chambre à air (tubeless)

Montage :

  • S’assurer que le pneumatique choisi est bien compatible avec la jante sur laquelle il doit être monté
  • S’assurer que le pneumatique n’est ni endommagé ni vieilli, en particulier au niveau de la zone de portée du talon qui assure l’étanchéité.
  • Les pneumatiques tubeless ne peuvent être montés que sur des jantes étanches à crochet : jantes « tubeless » ou jantes à crochet adaptées, sur lesquelles on monte un ruban étanche adéquat.
  • Inspecter soigneusement la roue et en particulier les extrémités des rayons. Les bords de jante et le trou de valve doivent être ébarbés et ne doivent pas présenter de bords tranchants.
  • Débarrasser la jante de ses souillures éventuelles (graisse, rouille, corps étrangers, etc.)
  • Vérifier (si nécessaire) le ruban de jante étanche et le remplacer s’il est endommagé.
  • Vérifier que la valve est correctement fixée au creux de la jante.
  • Lubrifier la jante (intérieur) et le pneumatique autour de la zone de portée du talon à l’aide d’un lubrifiant recommandé, d’eau savonneuse ou uniquement d’eau.

Avertissement: Ne pas utiliser des lubrifiants à base d’hydrocarbures ou de mélanges d’hydrocarbures.

  • Insérer, sur toute la circonférence, une tringle du pneu dans la jante. Puis, en commençant du côté opposé à la valve, insérer aussi la 2ème tringle dans la jante en s’assurant que les deux tringles sont correctement positionnées dans la partie la plus profonde du creux de jante. Le montage devrait être effectué manuellement et sans utiliser d’outil afin d’éviter d’endommager la zone de portée du talon.
  • Gonfler rapidement le pneumatique jusqu’à ce que les deux tringles « sautent » à leur place et s’engagent correctement contre les parois de la jante sur toute la circonférence. Dégonfler complètement le pneumatique afin de s’assurer que les talons soient correctement ajustés. Les talons doivent rester posés. Regonfler jusqu’à obtenir la pression d’utilisation souhaitée, sans dépasser la pression maximale recommandée par le fabricant (cette pression peut être marquée sur le flanc du pneumatique).

Démontage :

  • Dégonfler complètement le pneumatique
  • En commençant du côté opposé à la valve, déjanter une tringle du pneumatique en la poussant complètement dans le creux de la jante. Lever cette tringle du pneu au-dessus du bord de jante, en faisant le tour de toute la circonférence.
  • Déjanter la 2ème tringle en la poussant dans le creux de la jante. Enlever alors le pneumatique de la jante.
  • Le démontage devrait s’effectuer manuellement, sans utiliser d’outil afin d’éviter d’endommager la zone de portée du talon.

Pneumatiques ‘Tubeless Ready’

Ces pneus ne sont pas étanches par eux-mêmes mais présentent un talon de type « tubeless ». Une fois le pneu monté, l’étanchéité est assurée par un liquide spécial, le pneu peut alors être utilisé sans chambre à air. Ce liquide peut aussi avoir un rôle préventif vis-à vis de la plupart des crevaisons sur la bande de roulement.

Pour monter le pneu et appliquer le liquide d’étanchéité, il y a lieu de suivre les instructions fournies par le fabricant du pneu et du liquide d’étanchéité.
 

Cas des pneumatiques directionnels ou avec une position spécifique (avant/arrière)

Il existe des pneumatiques :

  • directionnels que le manufacturier recommande d’utiliser dans un sens de roulage donné en fonction de sa position (avant/arrière) ;
  • spécifiquement conçus pour un montage à l’avant ou à l’arrière (« front/rear »).

La profession déconseille le montage de tels pneumatiques dans le sens inverse ou dans une position non prévue sauf comme mesure temporaire.

La profession recommande par ailleurs que tous les manufacturiers de pneumatiques indiquent le sens de roulage recommandé des pneumatiques directionnels à l’aide d’une flèche apposée sur le flanc du pneumatique.

Actions en cours