tnpf-FAQ

FAQ - Questions fréquentes

  1. Peut-on monter deux pneumatiques de marques différentes sur un même essieu d’une voiture particulière ?
  2. Quelle est la différence entre un pneu "neige" et un pneu "hiver" ?
  3. Est-il possible, pour un équipement hiver, d’équiper son véhicule avec des pneus de dimensions différentes à celles d’origine ?
  4. Peut-on remplacer des pneus "Run Flat" par des pneus classiques" ?
  5. Pourquoi les constructeurs automobiles choisissent-ils des pneumatiques avec des indices de vitesse T, H, V….. (donc pouvant rouler à 190, 210, 240 Km/h….) alors que la législation limite la vitesse à 130 Km/h ? N’y a-t-il pas contradiction ?
  6. Que dit la législation en matière de profondeur de sculpture de pneumatiques ?
  7. Que signifient les termes “EL”, « XL » ou « Reinf. » situés après l’indice de charge ?
  8. Le respect de la tolérance (+/- 3 %) sur la hauteur de boudin (ou grosseur du boudin ou hauteur du flanc) suffit-il pour dire qu’une dimension est équivalente ?
  9. Une dimension de pneumatique d’un diamètre d’accrochage défini peut-elle être montée sur n’importe quelle roue du diamètre correspondant ?

    Non, car une roue est caractérisée par deux côtes géométriques :

    • le diamètre ;
    • et la largeur.


    Ainsi, chaque dimension de pneu ne peut être montée que sur des roues dont la largeur est comprise dans une plage bien précise définie par l’ETRTO (European Tyre and Rim Technical Organisation).

    Exemple : la dimension 205/55 R 16 ne peut être montée que sur des roues dont la largeur est comprise entre 5”1/2 et 7”1/2.

  10. Quelle solution de substitution les Manufacturiers de pneumatiques, adhérents du TNPF, préconisent-ils pour les véhicules équipés à l'origine des dimensions 17 R 400 C 103M et 19 R 400 C 112M qui ne sont plus commercialisées aujourd'hui (à savoir Citroën HY, Peugeot J7 et J9 et Renault SG2)?